Madeira Island Ultra-Trail, new QMT race partner

Sainte-Anne-de-Beaupré, October 19th, 2022 – Québec Mega Trail has concluded a three-year exclusive agreement with MIUT, which is located on the magnificent Island of Madeira in Portugal. With this new partnership, the winners of the QMT 110 and MIUT 115 will have the chance to cross the ocean in order to take part in an exchange and promote their sport internationally.

This new agreement, unique in Canada, is part of the Québec Mega Trail international initiative, and is an addition to the agreements signed with the Grand Raid de l’Île de la Réunion and the Swiss Canyon Trail. Other than the registration, the selected runners will have their transportation and lodging paid.

We are proud to announce a new agreement, that is exclusive to Canada, with one of the most beautiful ultra-trail in the world. Both races are renowned for the quality of their organization throughout the community, and it is with great pleasure that we will share it with the Portuguese and Canadian racers.” – Jean Fortier, QMT general director.

For MIUT race director Sidonio Freitas, it is an opportunity to share and discover both cultures : “ It is a great pleasure to associate with QMT. This partnership will allow our racers to live a great experience abroad. It will also be an excellent opportunity to exchange knowledge between our two organizations.” 

The MIUT’s 14th edition is slated for April 22nd in a landscape of unequaled beauty containing countless challenges and wonders in the middle of the Atlantic Ocean. For the last four years, all 3,000 race bibs have sold in less than 24 hours. Created in 2008, the event is now a legendary trail and has carved itself a select place in the world circuit with it’s 115 km and 7,100 m positive gain. The course record is held by the Americans Jim Walmsley (12:58) and Courtney Dauwalter (14:40).  For more details visite their official website. 

L’Ultra-Trail de l’île de Madère, nouvelle course partenaire du QMT

Le Québec Mega Trail a conclu une entente exclusive de trois ans avec la MIUT, située sur la magnifique île de Madère au Portugal. Grâce à ce nouveau partenariat, les vainqueurs masculins et féminins du QMT 110 et MIUT 115 auront la chance de traverser l’océan afin de participer à un échange et promouvoir leur sport à l’international. 

Cette nouvelle entente exclusive au Canada s’inscrit dans le développement des partenariats et de la reconnaissance du Québec Mega Trail à l’international et s’ajoute à celles déjà établies avec le Grand Raid de la Réunion et le Swiss Canyon Trail.  En plus de leur inscription, les athlètes sélectionnés se verront offrir gracieusement transport et hébergement. 

« Nous sommes honorés de conclure une autre entente exclusive au Canada avec l’un des plus beaux ultra-trails au monde.  Les deux courses sont reconnues à travers toute la communauté pour la qualité de leur organisation et c’est avec plaisir que nous pourrons le faire partager aux coureurs et coureuses portugais et canadiens. » – Jean Fortier, directeur général du QMT 

Pour Sidonio Freitas, directeur de course du MIUT, il s’agit d’une opportunité pour partager et découvrir les cultures réciproques : « C’est un grand plaisir de s’associer au QMT. Ce partenariat permettra à nos coureurs d’enrichir leur expérience à l’étranger. C’est aussi une excellente occasion d’échanger des connaissances entre les deux organisations. »

La 14e édition de la MIUT aura lieu le 22 avril prochain dans un décor d’une beauté inégalée et d’innombrables charmes et défis en plein milieu de l’océan atlantique. Les 3000 dossards de la course s’envolent en moins de 24 heures lors de l’ouverture des inscriptions depuis les quatre dernières années.  Créé en 2008, l’événement fait aujourd’hui partie des trails mythiques et s’est taillé une place de choix sur le circuit mondial avec son épreuve de 115 km et 7100 m de dénivelé positif. Le record de parcours est détenu par les américains Jim Walmsley (12h58) et Courtney Dauwalter (14h40).  Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site web officiel.

Le Québec Méga Trail séduit au-delà des frontières

Avec 15 pays représentés et plus de 100 coureurs étrangers dont de nombreux Américains au départ de ses différentes épreuves, le Québec Mega Trail a pris une réelle ampleur internationale. La promesse de grand sport et de luttes acharnées entre les coureurs québécois bien décidés à rester maîtres sur leurs sentiers, et leurs rivaux étrangers.

CANADA – RESTE DU MONDE

Cela pourrait être l’affiche d’une rencontre de gala. Ce sera celle de la plupart des courses du prochain Québec Méga Trail. Jamais depuis la création de l’épreuve, autant de coureurs internationaux ne s’étaient donné rendez-vous sur les sentiers québécois. Les États-Unis avec plus de 60 participants, la France avec 11 athlètes au départ dont certains venus de La Réunion, mais aussi l’Australie, la Chine, la Grande-Bretagne, le Maroc, le Mexique, le Pérou, la Norvège, la Suisse, l’Île Maurice, la Slovaquie ou encore la Tunisie seront au départ de l’une des courses du programme. « Nous sommes très heureux de constater que malgré la pandémie et toutes les contraintes liées aux déplacements, les coureurs internationaux seront nombreux sur les différentes courses du Québec Méga Trail », se réjouit Jean Fortier, directeur général de l’épreuve. « Nous connaissons une augmentation de 20% par rapport à la dernière édition. C’est une grande satisfaction ! Cela récompense tout l’investissement de l’équipe d’organisation. Cela montre aussi toute l’attractivité de nos épreuves et l’intérêt qu’elles suscitent pour tous les amoureux de la course en montagne. Tous ces coureurs venus du monde entier seront à coup sûr de très beaux ambassadeurs pour les prochaines années. »

Les coureurs canadiens bien décidés à rester maîtres « à la maison »

Sur le 100 miles (160 km), la seule épreuve linéaire de cette distance organisée au Québec, 16 athlètes internationaux viendront défier les coureurs québécois. Sur la liste des partants, quelques athlètes étrangers devraient offrir une belle adversité aux coureurs canadiens. « La lecture des listes de départ est très
excitante », constate Jean Fortier. « Dans toutes les courses, nous allons assister à de belles bagarres entre les coureurs locaux et ceux venus de l’étranger. Nous allons avoir un véritable spectacle. » Le Népalais Sangé Sherpa sera particulièrement observé. Installé dans les montagnes du Jura depuis de
nombreuses années, il affiche en effet un palmarès de premier plan avec une 3e place à l’Istria 100 by UTMB début avril en Croatie (168 km) et de multiples victoires en Suisse dont le Swisspeaks (170 km) en 2021. A suivre également, le Suisse Ramon Casanovas, vainqueur en août 2021 de l’Ultra Tour 220 du Grand Raid des Pyrénées (230 km, 13400 m D+). Face à cette armada internationale, les Canadiens présenteront également de sérieux atouts. Troisième du QMT 110 en 2019, Jean-François Cauchon aura à cœur de porter les couleurs québécoises. Vainqueur à deux reprises de la Transmartinique et l’Ultra Trail Harricana, ou encore 11e de l’Échappée Belle 2021 (148 km, 11225 m D+), l’ingénieur de 29 ans aura l’avantage d’évoluer sur son terrain. Marc-Antoine Forand ou encore
Julien Lachance seront également à suivre. Dans la course féminine, la Québécoise Anne Champagne partira avec l’étiquette de favorite. Détentrice du
record du Trail des Bourbons à la Réunion depuis 2019 (6e place au scratch en 17h34 pour 113 km et 6520 m D+), première du Québec Mega Trail 110 en 2019 (8e au scratch), elle est devenue à 28 ans, une des meilleures spécialistes au monde. Ses compatriotes Kelsey Hogan (3e de l’Ultra Trail Gaspesia 2019), Sylvie
Descoteaux ou encore Sandra Lafontaine voudront elles aussi briller.

De la lutte annoncée sur toutes les courses !

Les autres épreuves offriront également un grand spectacle. Sur le 110 km, les Réunionnais Christophe Camachetty et Sophie Blard, respectivement 11e et 3e féminine de la Diagonale des Fous à la Réunion, en octobre dernier (160 km, 9300 m D+), peuvent espérer l’emporter. Face à eux, Mylène Sansoucy, Laurie Girard, Gabriel Sanfaçon, Mike Néron devraient représenter les meilleures chances canadiennes. Le Norvégien Hans Kristian Smedsrød, troisième de l’Everest Trail Race 2019, et le Français Joey Bellanger, 4e sur L’Échappée Belle 2021 (80 km) seront à la lutte sur le QMT 80. Le QMT 50 promet également une belle lutte avec
notamment chez les femmes une bagarre entre les Canadiennes Katheryn Cochrane (l’ancienne triathlète de niveau mondial est tenante du titre), Maïka Lamoureux, Rachel Paquet, Sarah-Bergeron Larouche (1re de l’Ultra Trail Harricana 42 K en 2021) et la Sherbookoise Mélodie Gilbert, révélation 2021 (victoire sur le QMT 25 K), mais aussi l’Américaine Rachel Spaulding (1re en 2021 de la Hellgate 100K et de la Old Dominion 100 K). Du Canada ou du Reste du monde, quels seront les champions couronnés du QMT ?

Réponse du 30 juin au 3 juillet.

Trans-Vallée 2022 : Le grand retour d’une course mythique

2022 marquera le retour d’un des pionniers de la course en sentier québécois : le Trans Vallée organisé en collaboration avec le Québec Mega Trail.  Les 26-27 et 28 août prochain, la Vallée du Bras-du-Nord accueillera quelques centaines de participants dans ses magnifiques sentiers. 

Après deux ans d’absence, l’événement marque sa 15e année et en sera à sa 13e édition. La course revient en force avec sa formule classique sur 3 jours, mais également avec quelques nouveautés dont les suivantes : 57 km, 17 km et un concept unique qui fut inspiré par un défi de l’organisateur en temps de pandémie, soit de cumuler un maximum de dénivelé (D+) en un temps donné. 

Marc-André Bédard, Olympien bien connu dans le monde de l’événementiel, reprend le flambeau en tant que directeur général de l’événement en collaboration avec le Québec Méga trail, se dit fébrile par ce retour et nous livre : « après avoir vécu le Trans Vallée en 2017, qui demeure l’une de mes expérience favorite, je suis honoré de reprendre les rênes, avec mes proches, de l’une des courses pionnières dans l’univers des courses en sentiers ». 

Voici les épreuves auxquelles pourront s’inscrire les coureurs : l’originale 10 km de nuit, le 10 km, le 17 km, le 21 km et le 57 km (le tout en version séparée ou encore, pour les plus téméraires, enchaînée sur trois jours). À une programmation déjà diversifiée s’ajoute une  grande nouveauté sous forme de test cette année ; le “Banging peaks”, tiré du terme “bag a peak”, permettra à tous les participants d’atteindre l’altitude de différents sommets via une boucle très difficile autour du camps de base de la Montagne Art et ce, dans une période de 6 ou 12 heures. 

Les participants pourront dormir au camp de base pour 15$ par personne, par nuit, tout prêt du camping Etsahna, situé à la base de la montagne et au grand air. Les dossards seront en vente en quantité limitée dès le 16 février 2022. Pour tous les détails et pour réserver sa place : www.transvallee.info 

Golden Trail USA / CAN 2022

Pour une deuxième année consécutive, l’épreuve de 50km du Québec Mega Trail sera une étape de la prestigieuse Golden Trail National Series (GTNS) supportée par Salomon. Une seule autre course canadienne (Whistler Alpine Meadow 50k) et trois courses américaines (Broken Arrow Skyrace 26k, Pine’s Peak Ascent, Flagstaff Sky Peaks 26k)  viennent compléter le calendrier de la portion nord-américaine. 

La Série est plus que quelques courses dans un calendrier, elle a pour objectif de célébrer le trail running, les athlètes et ses supporteurs. Elle met de l’avant les valeurs de ce sport : équité, parité, transparence et honnêteté. Les courses sont choisies pour mettre en valeur les événements incontournables de cette discipline. 

« C’est une grande fierté pour nous d’être sélectionné à nouveau dans la Golden Trail Series. Ça vient confirmer la beauté de nos parcours mais aussi, le niveau relevé d’athlètes, le côté festif et l’ambiance unique que l’on retrouve au Québec Mega Trail. Pour nous, le QMT ce n’est pas juste une course en montagne, c’est un souvenir impérissable. C’est ce que ça prend pour faire partie de la Golden Trail National Series » commente Jean Fortier, directeur général de l’événement.

Le but de la GTNS est de donner l’opportunité à des athlètes de prendre part au plus prestigieux championnat international le 26 octobre à l’Île de Madère.

Notons que l’années dernière Dany Racine et Katheryne Cochrane avaient remporté les grands honneurs sur un parcours modifié en respectivement 4:26:36 et 5:54:01. 

Le Québec Méga Trail, pépinière de champions !

La première édition des Championnats du monde « combinés » de course de montagne et de course en sentier (WMTRC) se déroulera du 11 au 13 février 2022 à Chiang Mai, en Thaïlande.

Athlétisme Canada a donc entamé son processus de sélection pour l’équipe Canadienne. Le Québec Méga Trail étant l’épreuve qualificative canadienne officielle pour la course en sentier, les meilleurs athlètes hommes et femmes du QMT80 et du QMT50 (80 km et 50 km) auront donc une place assurée !

Jean-Philippe Thibodeau et Joannie Desroches, premiers sur le QMT80, ainsi que Dany Racine et Katheryn Cochrane premiers sur le QMT50, auront donc le privilège de pouvoir prendre le départ en février à Chiang Mai.

Katheryn Cochrane, championne du QMT 50 chez les femmes.

Les 4 places restantes par distances seront comblées par le jury de sélection en fonction des performances sur toutes autres épreuves de course en montagne, de trail ou sur route, mais avec une préférence pour les athlètes qui ont participé au Québec Méga Trail, le 13 août dernier.

À propos des championnats du monde

Présentés tous les deux ans, les championnats du monde de course en montagne et course en sentier remplacent les deux championnats du monde qui étaient organisés respectivement par la WMRA et l’Association internationale d’ultrarunners (IAU)/ l’Association internationale de course en sentier (ITRA). 

Quatre épreuves sont définies pour la première édition. Une course de montagne de type km vertical, une course en montée et descente ainsi que deux courses en sentier de 40 km et de 80 km. Ce nouveau « festival » mondial permet d’attirer les meilleurs coureurs, mais également d’offrir aux coureurs amateurs la possibilité de se tester sur les mêmes parcours. 

Courir dans un décor idyllique

Située à 800 km au nord de Bangkok en Thaïlande, Chiang Mai offre des paysages inoubliables. Le profil montagneux de cette région en fait l’endroit idéal pour accueillir les tout premiers championnats du monde combinés.

Situé à 800 kilomètres au nord de Bangkok, Chiang Mai est parmi les plus hautes montagnes du pays. (Photo officielle)

Toute l’équipe du QMT est fière de cette sélection et souhaite le meilleur succès à tous les participants !